Projet d’antenne-relais sur un bâtiment universitaire

Suivi ici les démarches entreprises par la ville et le collectif ...


Mai 2018 - Projet d’antenne-relais sur un bâtiment universitaire : ça bouge !

Comme nous vous l’annoncions dans le magazine du mois d’avril dernier, la ville a reçu, avant l’été, une déclaration préalable d’un opérateur pour un projet d’installation d’une antenne-relais sur un bâtiment universitaire (Résidence de l’Ile). Ce projet se situant à proximité du groupe scolaire de la Guyonnerie, du collège et d’équipements sportifs, la ville a pris un arrêté municipal interdisant la pose de cette antenne. La société avait alors intenté un recours en référé devant le Tribunal Administratif de Versailles pour suspendre cet arrêté et obtenu satisfaction par un jugement du 21 décembre.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Face à cette situation, un collectif regroupant les fédérations de parents d’élèves, plusieurs associations buressoises avec le soutien de la municipalité s’est constitué pour exprimer son refus de voir installer cette antenne-relais dans les conditions actuelles et entamer avec l’opérateur des discussions pour rechercher un autre site.

Deux réunions du collectif ont eu lieu en mairie les 31 mars et 7 avril derniers.

Une pétition a été mise en ligne sur http://VU.FR/ANTENNE. Elle atteint à l’heure du bouclage de ce numéro 715 signatures. Des tracts ont été distribués et une affiche d’information a été posée dans plusieurs endroits stratégiques de la ville par le collectif. N’hésitez pas à la signer et à la faire circuler.

En soutien du collectif, Jean-François Vigier a continué ses démarches auprès du CROUS et du Groupe SNI, gestionnaire de la résidence étudiante. Ce dernier a finalement demandé à l’opérateur de renoncer à son projet. Il a également écrit à Madame la Ministre de la santé pour l’alerter et obtenir son appui.

Une rencontre doit avoir lieu prochainement entre l’opérateur téléphonique, la ville et des représentants du collectif pour rechercher un nouveau site d’installation de cette antenne-relais.

============================================================

Retrouvez ici le courrier que Jean-François Vigier a adressé à la société TDF en juin dernier

Retrouvez ici l’arrêté municipal pris par la ville en septembre dernier

Retrouvez ici le jugement du Tribunal d’Administratif en décembre 2017

Retrouvez ici le courrier adressé par Jean-François Vigier à Madame la Ministre de la Santé

Retrouvez ici le tract réalisé par le Collectif

Retrouvez ici l’affiche réalisée par le Collectif

Retrouvez ici le courrier adressé par Jean-François Vigier au Groupe SNI

Retrouvez ici la réponse du Groupe SNI

================================================================

Avril 2018 - A propos de la pose d’une Antenne-relais sur un bâtiment universitaire

La ville a été interpellée par plusieurs parents s’interrogeant sur l’installation à venir d’une antenne-relais sur un bâtiment de l’Université. Voici les éléments de réponse à leur interrogation :

Avant l’été, la ville a reçu une déclaration préalable de la société TDF pour un projet d’installation d’une antenne-relais pour un opérateur sur un bâtiment universitaire.

Ce projet se situant à proximité du groupe scolaire de la Guyonnerie, du collège et d’équipements sportifs, la ville a pris un arrêté municipal interdisant la pose de cette antenne.

La société TDF a alors intenté un recours en référé devant le Tribunal Administratif de Versailles afin que soit ordonnée la suspension de l’arrêté municipal.

Le 21 décembre dernier, le juge des référés a rendu son ordonnance qui suspend l’exécution de l’arrêté pris par la ville au motif que le Maire n’est pas compétent pour prendre un tel arrêté au nom de la commune, d’une part, et que d’autre part la seule proximité d’habitations et d’établissements scolaires ne saurait suffire à caractériser un risque pouvant résulter, pour le public, de son exposition aux champs électromagnétiques émis par l’antenne relais.