agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Journal de Bord : quelques jours avant le départ... et le JOUR J

Message de Stéphane

" Arrivé le 1er décembre à Dakar, les jours qui ont précédé le grand départ ont été très chargés, même plus que je ne l’imaginais.

Dépotage du bateau lundi 4 décembre suite à un contretemps. C’est ça l’Afrique, en effet, j’aurais du le récupérer samedi 2 dès mon arrivée mais un jour férié est venu contrarier l’agenda initial.

Pas de casse lors du transport, c’était déjà une excellente nouvelle.
J’ai passé le début de la semaine à bricoler sur mon bateau, faire quelques courses pour ma traversée.

Mercredi soir, le 6, arrivée d’Anne-So, mon épouse et de Vanina une amie, et ma Directrice de communication ;-)

Je suis ravi de les retrouver, elles vont d’ailleurs me donner un sacré coup de main : travail sur les cartes, sur la route idéale, les caps à suivre, les déclinaisons à prendre en compte, ... Réglage des téléphones iridium ...

Jeudi 7, nous sommes invités à déjeuner chez Mehdia, François et Gofrane, des amis rencontrés lors de notre expatriation au Cameroun. Ils sont aujourd’hui résidents à Dakar au Sénégal.
Nous avons été reçus comme des rois, Mehdia a très largement diffuser auprès de ses relations l’annonce de mon départ approchant ... Ils seront nombreux à venir assister au départ !

Vendredi 8, grande joie, totalement imprévue, j’ai vu débarquer dans le restaurant où nous dinions, mon super pote Raph, venu lui aussi me donner un coup de main sur la dernière ligne droite. Je n’étais absolument pas au courant de sa venue, j’ai été très touché.

Samedi 9, derniers préparatifs,il y en a toujours même quand on croit avoir fini, il en reste ...

Dimanche 10, enfin le JOUR J, l’adrenaline est à son comble, je n’ai pas très bien dormi, je suis très excité de ce qui va arriver.
Grosse émotion sur le ponton quand je dois quitter ma femme et mes potes, je les serre dans mes bras ... Il n’y a pas de mot, c’est très dur de se quitter ... Dernier coup de fil à mes enfants, à ma mère, là aussi moments très poignants ...

Je monte dans mon embarcation et me laisse tracter jusqu’au point de départ : l’Anse Bernard devant le restaurant le Lagon.

Je prends le temps de manger un peu (Merci à Mehdia pour la salade de riz), de mettre ma tenue de rameur et d’appeler Dominique mon routeur pour recevoir ses derniers conseils.

Pour moi, le temps va s’arrêter au coup de sifflet du départ, je vais vivre en dehors du temps et des codes.

L’attente est insoutenable.

13h15 , heure de Dakar (14h15 en France), premiers coups de rame ENFIN !!!
Nous sommes 3 bateaux à tenter l’aventure.

Il fait très chaud, mais je me sens bien.

Mon départ a été filmé en Facebook Live (vous pourrez facilement revoir les vidéos si vous le souhaitez).

J’ai eu le plaisir de revoir Anne-So, Vanina et Raph au bout d’1/2 heure environ. En effet, ils s’étaient débrouillés pour récupérer une pirogue pour me rejoindre en mer et m’ont suivi sur mes premiers miles.

Puis est venu le temps des « au revoir », pour de bon cette fois.

Ça y est, me voilà seul en mer. Au bout de quelques heures je ne vois déjà plus mes petits camarades.

Prochain journal de bord dans une semaine, il va me falloir trouver mon rythme.

Merci pour tous vos messages de soutien et d’encouragements, ils me vont droit au cœur et vont m’accompagner durant toute ma traversée.

Stéphane"